Ile Maurice – le paradis tropical, Vidéo du 06 Juillet 2016, disponible en streaming.

Regarder : Ile Maurice – le paradis tropical 2016 diffusé sur NRJ12

Catégorie:

Divertissement

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqué avec *

*

1 commentaire

  • Pascaline B il y a 2 ans

    Une réalité qui m’attriste mais qui me met aussi en colère !! Une fois de plus ce reportage-propagande montre que les richesses sont déjà partagées à Maurice entre les dynasties politiques, les héritiers de la colonisation et autres « jackpoteurs » de l’indépendance. Et depuis, les pauvres s’appauvrissent et la classe moyenne stagne encore et toujours. Je trouve ce reportage d’une indécence nauséeuse :

    1. Certes, le paradis existe… Pour l’autre, pas pour la majorité des Mauriciens. Combien de Mauriciens possèdent de somptueuses villas donnant sur la mer, prennent leur petit-déjeuner sur la grève et pratiquent le ski nautique et le wakeboard avant d’aller au boulot ??

    2. Combien de Mauriciens ou de Mauriciennes plutôt sont de riches héritières vivant du culte de la personnalité ?? Pour qui les seules préoccupations sont de se faire connaître sur la scène internationale, d’être des fashionistas tuant le temps dans la réalisation de tutos de maquillage, de décrocher un contrat dans des pubs branchés tout en ayant des coaches personnels ?? Qui se détendent sur leurs bateaux privés et vont plonger avec les dauphins ?? (En plus, le ministre du tourisme montre une photo de son père avec Brigitte Bardot, connaissant le combat de cette dernière pour la cause animale, je doute fort qu’elle apprécie de voir des lions, tigres en cage et le non-respect de la faune marine avec tous les bateaux touristiques entourant les dauphins.)

    3. Paradis dites-vous ?? À un seul moment, le reporter mentionne que la majorité des Mauriciens gagne 200 euros par mois (Rs 8000) et ne pourra jamais se payer une robe de la styliste. Toutefois, le reportage montre sur un ton paternaliste digne de « Paul et Virginie » que le Mauricien est en général un employé modèle mitonnant de bons petits plats pour ses gentils patrons, ne discute jamais leurs ordres car heureux et épanoui il est de les servir !! Le reportage souligne même que les patrons peuvent profiter pleinement de la situation car à Maurice au contraire des pays européens, il n’y a aucune obligation de déclarer les employés de maison. Ils peuvent donc jouir de cette situation l’esprit tranquille. S’ils ne paient pas de retraite à la malheureuse ou au malheureux ayant travaillé pour eux toute sa vie, ils n’auront aucun compte à rendre, si le malheureux ou la malheureuse a un accident chez eux, ils pourront toujours dormir l’esprit tranquille car assurer l’employé n’est pas une obligation !!

    4. Et bien évidemment, si les Mauriciens gagnent en moyenne 200 euros par mois (Rs 8000), ils peuvent se détendre les week-ends en participant à des festivals de musique à 25 euros le billet (Rs 1000), aller se défoncer dans une Rave party à bord de leur bateau, hydravion ou hélicoptère personnel, rouler en Mercedes-Benz (surtout quand on connaît le coût scandaleux de cette marque d’automobile à Maurice), marcher avec des lions dits sauvages pour 1200 euros (Rs 48 000), compte tenu de la politique discriminatoire pratiquée par Casela, peut-être que pour le Mauricien c’est moins cher et qu’avec Rs 8000, il devrait y arriver en acceptant bien sûr d’y mettre tout son salaire et de crever de faim pendant un moment.

    Bienvenue au Paradis !!